L'OUSTAOUTOU

Environnement

La Ville

--- RETOUR LES PLAGES ---
 





Sainte-Maxime




 



 





Région

Provence-Alpes-Côte-d'Azur
Département

Var (83)
Code postal

83120

Superficie

8161 hectares

Altitude

20 mètres **

Population

13825 habitants *

Un peu d'histoire

On consultera utilement les sites internets:
http://www.ville-sainte-maxime.fr/histoire.html
http://sainte.maxime.chez-alice.fr/Histoire.html
http://www.persee.fr/doc/bspf_0249-7638_1937_num_34_5_4532
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sainte-Maxime#Histoire

A l'origine, les phocéens, navigateurs de Phocée en Ionie, région d'Asie Mineure (actuelle Turquie) établirent un comptoir grec pour le commerce des olives, de l'huile et du vin, sous le nom de "Calidianisi". Puis la région devint romaine au 1er siècle av. J.C.
A compter du VIIème siècle ap. J.C., elle fut mise régulièrement à sac par les Sarrazins qui occupèrent la façade méditérranéenne. Les habitants de Calidianisi se régugièrent alors sur les hauteurs avoisinantes, en particulier sur la colline du Vieux-Revest où ils édifièrent un village fortifié (détruit par des brigands en an1395).
En l'an(s) 970/983, le comte Guillaume Ier de de Provence (dit le Libérateur) libéra la région des Sarrazins; mais des bandes armées continuèrent à la piller pendant plusieurs siècles.

La cité actuelle semble avoir vu le jour au 11ème siècle, au début du retour des habitants sur le côte .
On l'attribue à "Sancta Maxima" (Sainte Maxime) qui fonda un monastère au bord de la Camiole.
Au Moyen Age, la commune avait trois centres : Le Revest, Saint Pierre de Miramas et Sainte Maxime.
Fief du monastère de Lérins, évêque de Fréjus, puis de l'abbaye du Thoronet qui fit construire les fortifications (construction de la Tour carrée à partir de 1520, surélevée d'un étage en 1560).

Au 18ème siècle, déclin de la ville.
Bonaparte demanda une restauration de la batterie côtière et le père Garcin dénonça son "aspect misérable".
Des aristocrates qui s'y étaient réfugiés durant la Terreur, auraient été massacrés sur l'aire de La Croix.
Le 15 août 1944, débarquement des forces alliées sur les plages de la Nartelle et des Eléphants.

Michelet, Maupassant, Jean Aicard, Colette y séjournèrent. Le prince Bertil de Suède est citoyen d'honneur de la ville.
La commune du Vieux-Revest était réunie à la commune de Roquebrune.
Actuellement, Sainte-Maxime est une ville résidentielle en pleine extension.

  Vestiges

Vestiges préhistoriques importants : 2 dolmens à San Sébastien et 1 à Haute-Suzanne ; 1 menhir surnommé " la Mère ", en granit avec sillon horizontal sur une face. Castrum ligure à St-Pierre-de-Miramas (montagne de San Peyre).
Restes de thermes romains près de la Nartelle et vestiges de murs autour de l'ancienne bastide des abbés du Thoronet. 

Architecture profane

Tour Carrée défensive (restaurations au 16ème et 19ème siècles), en bord de mer, aux murs percés de canonnières (mairie).
Château Gamelin, bastide à large porche.
Stèle de Portal commémorant le débarquement, sur la promenade Simon Lorière.
Casino. Fontaine du sculpteur Zislin. Châteaux : Panescorse, de La Mère , au pied du vieux Revest. Village médiéval abandonné du Vieux-Revest : vestiges d'éléments défensifs et d'habitations ; donjon, porte fortifiée ; beau site perché, panorama étendu. Ruines du vieux village "Le Suy" et du cimetière.
Hameaux résidentiels et balnéaires de La Nartelle et de Beauvallon.
Ville opulente et animée au pied des collines boisées, au bord du golfe de Saint-Tropez, le centre ville a été restructuré par l'architecte Ricardo Boffil.  

Architecture sacrée

On consultera utilement le site internet:
http://www.passionprovence.org/archives/2013/01/05/26054254.html

L'église paroissiale Sainte Maxime date de 1762;.Elle fut agrandie au 19ème et restaurée à une époque récente: clocher carré à campanile ; bel autel en marbre provençal provenant de la chartreuse de la Verne ; 10 statues fin 15ème.
Route du Muy, chapelle Saint-Donat 18ème : double clocheton; reliquaire, ex-voto.
Chapelle du Suy, sur la même route plus au nord. 3 oratoires. Eglise romane ruinée du Vieux-Revest : cuve baptismale formée par des pierres placées verticalement. Chapelle de La Nartelle (1956).

Musées

Musée de la Tour Carrée : traditions locales, archéologie, vie locale ; expositions. Expositions à la galerie des Dauphins.
Au parc Saint-Donat entre Sainte-Maxime et Le Muy, musée du phonographe et de la musique mécanique.  

Sites

Arrière pays vallonné. aux deux-tiers boisés qui culmine au Peigros ( 531 m ) et au sommet de Saint-Martin ( 510 m ).
Cours d'eau de la Croisette , du Préconil et de la Garonnette, sujets à fortes crues (crues très importantes du Préconil en 1932, 2009 et 2014).
Bord de mer protégé du mistral avec une riche flore méditerranéenne : 7 km de côte avec baies, plages de sable fin, pointes et calanques.
Sites et panoramas : la terrasse de l'église, corniche du sémaphore, le Peigros. Charmant petit port.
Cap des Sardinaux (SI) : belle vue sur le golfe de Saint-Tropez.
Forêt de 5 500 ha .Parc boisé des Myrtes ( 3 ha). Panorama étendu du Vieux-Revest, beau site perché.  

Ressources et productions

Anciennes mines (au nord-ouest) Fleurs, primeurs, vigne. Vin AOC "Côtes de Provence". Exploitation forestière. Fabrique de pipes. Cabotage. Pêche.  

Vie locale

Station balnéaire et climatique. Port de plaisance. Marché : quotidien. Marché aux puces : 2ème et 4ème sam. du mois.
Foire : 28 avril. Fêtes : févr. : grand corso du mimosa ; mai (dernier dim. ) : fête votive de Sainte Maxime, fête locale ; juin : foire à la brocante et antiquités, fête nocturne de la Saint Jean ; juill. : fête de la gare, fête nationale (feux d'artifices, gala de variétés), concerts, gala au Casino Beach, régates ; août : fête de la Saint Donat , concours d'élégance automobile, galas de variétés, concerts, galas au Casino Beach, journée motonautique, une journée en Provence ;
pèlerinage à la chapelle Saint Donat : 7 août.
Aquascope : promenade sous-marine. Parc d'attractions aquatiques "Aqua City". Parc de loisirs des Basquettes. Parc botanique des Myrtes : sentier botanique. Parcours de santé des Bosquettes. Chemin de la Vierge Noire.
Tous les sports y compris le golf : 18 trous. Plages surveillées ; club nautique, clubs de plongée. Tourisme équestre. Artisanat : poterie, céramique, bois d'olivier.
Office de tourisme.


Renseignements généraux sur la Ville de Sainte-Maxime : http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/83115_Sainte-Maxime.html
Site internet de la Ville de Sainte-Maxime : http://www.ville-sainte-maxime.fr/
* Statistique 2013 : https://www.insee.fr/fr/statistiques/2011101?geo=COM-83115
** Altitude moyenne



Artiste mon ami


---- MENU -------------------------------------------------------------------- -----------------PLANS DES PLAGES ----